Thales : DCNS remporte un contrat en Australie

le , mis à jour le
0
L'usine DCNS à Cherbourg. (© C. Triballeau / AFP)
L'usine DCNS à Cherbourg. (© C. Triballeau / AFP)

Le titre Thales grimpe de 1,5% ce matin alors que le constructeur naval militaire DCNS, dont il détient 35%, a remporté mardi face à ses concurrents allemand et japonais un mégacontrat estimé à 34 milliards d'euros en vue de la construction de la prochaine génération de sous-marins australiens.

Le Premier ministre australien Malcolm Turnbull a annoncé mardi lors d'une conférence de presse l'issue d'un processus d'appel d'offres de plusieurs années, après en avoir informé le président français François Hollande.

La recommandation du panel chargé d'étudier les offres était «sans équivoque», a déclaré le chef du gouvernement australien. «L'offre française présentait les meilleures capacités pour répondre aux besoins uniques de l'Australie.»

Douze sous-marins océaniques

Ce contrat à 50 milliards de dollars australiens (34,5 milliards d'euros) est la plus importante commande militaire passée par l'Australie. Il porte sur 12 sous-marins océaniques qui devront remplacer les sous-marins actuels de la classe Collins fonctionnant au diesel et à l'électricité.

Le spécialiste français du naval de défense était en concurrence avec l'allemand ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS) et un consortium emmené par Mitsubishi Heavy Industries et soutenu par le gouvernement japonais. DCNS proposait une version à propulsion classique de son Barracuda, quand ThyssenKrupp défendait Type 216

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant