Thales-Bond des commandes grâce au Rafale et aux émergents

le
0

* Prises de commandes +19% au S1 (+51% dans les émergents) * C.A. E6,347 mds au S1 (+11%), carnet de commandes E27,668 mds * Marge opérationnelle 7,5% au S1 (+0,4 point) * Objectifs 2015 et moyen terme confirmés (Actualisé avec conférence téléphonique) par Cyril Altmeyer et Tim Hepher PARIS, 23 juillet (Reuters) - Thales TCFP.PA a annoncé jeudi un bond de ses prises de commandes au premier semestre, tiré par cinq grands contrats de plus de 100 millions d'euros, dont l'achat par l'Egypte de 24 avions de combat Rafale qu'il équipe. L'équipementier spécialisé dans l'aérospatiale, la défense et la sécurité confirme dans un communiqué viser pour 2015 une hausse de ses prises de commandes et de son chiffre d'affaires et une augmentation de 15% de son bénéfice opérationnel à 1,130-1,150 milliard d'euros. Au premier semestre, Thales a dégagé un bénéfice opérationnel de 473 millions d'euros (+18%), donnant une marge en hausse de 0,4 point à 7,5%, et un bénéfice net part du groupe de 313 millions (+29%). Son chiffre d'affaires a progressé de 11% à 6,347 milliards d'euros, soit une croissance organique de 6%, avec un bond de 19% de ses prises de commandes (+51% dans les émergents), donnant un carnet de commandes de 27,668 milliards. Le ratio "book-to-bill" s'élève à 0,98 contre 0,92 un an plus tôt et les prises de commandes dans les émergents représentent 40% du total sur le semestre contre 32% un an plus tôt. Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice opérationnel de 402,8 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 5,969 milliards, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. L'équipementier devrait bénéficier de la hausse des cadences de livraisons des Rafale, qui pourront être au moins doublées, à partir de 2018, pour prendre en compte de nouvelles commandes. ID:nL5N1001BI Le Qatar s'est aussi engagé pour 24 avions et l'Inde négocie une commande de 36 appareils, tandis que des discussions se poursuivent avec la Malaisie et les Emirats arabes unis. Thales équipe le Rafale en radars, équipements de communication et calculateurs, soit près d'un quart de la valeur de l'avion de combat tricolore construit par Dassault Aviation AVMD.PA , son deuxième actionnaire, avec 25% du capital, derrière l'Etat (26%). Le constructeur naval militaire DCNS, dont Thales détient 35%, a annoncé jeudi matin viser à terme une marge opérationnelle de 5 à 8% après un retour à l'équilibre toujours prévu pour 2015, avec en ligne de mire un chiffre d'affaires de cinq milliards d'euros d'ici dix ans contre trois milliards l'an passé. ID:nL5N1024DZ Lors d'une conférence téléphonique, le PDG de Thales Patrice Caine s'est par ailleurs refusé à tout commentaire sur l'intérêt prêté au groupe pour l'activité d'électronique de défense mise en vente par Airbus Group AIR.PA selon des sources proches de la transaction. ID:nL5N103454 Sur le moyen terme, Thales confirme viser une croissance modérée de son chiffre d'affaires et une amélioration de son taux de marge d'Ebit, pour atteindre un taux de 9,5% à 10% à l'horizon 2017/2018. Le communiqué: http://thls.co/1TU6WK2 La présentation: http://thls.co/1VAM2RZ (Edité par Jean-Michel Bélot)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant