THALES bien orienté après le relèvement de ses objectifs annuels

le
0

(AOF) - Thalès grimpe de près de 1% à 84,43 euros après son chiffre d'affaires de neuf mois et le relèvement de ses objectifs annuels. Le chiffre d'affaires de l'équipementier aéronautique s'est établi à 10,033 milliards d'euros, en hausse de 9,9% à données publiées, et de 10,8% à périmètre et change constants. Du point de vue géographique, cette bonne performance s'explique à la fois par la poursuite de la forte croissance dans les marchés émergents (+17,1%, après +21% en 2015) et par l'inflexion de la croissance organique dans les marchés matures (+8,3%, après -1,6% sur 9 mois 2015).

Sur la période, le chiffre d'affaires d'Aérospatial s'élève à 3,898 milliards, en hausse de 8,7% (+9,4% à périmètre et change constants). Le secteur Transport bondit de son côté de 21,2% à 1,046 milliards (+24,6% à périmètre et change constants). Cette forte croissance traduit le redressement de l'activité qui avaient été affectés par des retards d'exécution, ainsi que le démarrage des facturations sur les 3 grands projets gagnés l'an dernier.

Enfin, le chiffre d'affaires du secteur Défense & Sécurité atteint 5,023 milliards, en hausse de 8,4% (+9,1% à périmètre et change constants).

Sur les neuf premiers mois de 2016, les prises de commandes s'établissent à 10,216 milliards, en baisse de 1% (+1% à périmètre et taux de change constants). Cette stabilité masque des variations importantes liées aux contrats majeurs enregistrés aussi bien en 2015 (Rafale en Egypte, signalisation du métro de Londres) qu'en 2016 (Rafale en Inde). L'équipementier aéronautique a indiqué que l'enregistrement du contrat lié la commande par l'Inde d'avions de combat Rafale, combinée à la poursuite de la bonne dynamique commerciale, amène le groupe à revoir à la hausse son objectif de prises de commandes pour l'année. Les prises de commandes devraient être comprises entre 15,5 et 16 milliards d'euros sur l'ensemble de l'année 2016. Thalès prévoyait initialement un niveau proche de celui de 2014, soit près de 14 milliards.

Le groupe ajuste par ailleurs son objectif de croissance du chiffre d'affaires. En effet, même si la croissance du quatrième trimestre sera affectée par une base de comparaison élevée, la forte dynamique observée sur les neuf premiers mois de l'année devrait se traduire, sur l'année complète, par une croissance organique légèrement supérieure à 5%.

Cette évolution favorable, combinée à la poursuite des efforts d'amélioration de la compétitivité, devraient conduire Thales à afficher, sur la base des taux de change de février 2016, un EBIT compris en 1,300 et 1,330 milliard, en hausse de 7 à 9% par rapport à 2015.

Sur la période 2016-18, Thales vise une progression organique de son chiffre d'affaires de l'ordre de 5% par an en moyenne, et un taux de marge d'EBIT de 9,5 à 10% à l'horizon 2017/18.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant