Thaïlande-Le chef de la junte réaffirme la tenue d'élections en 2017

le
0
    BANGKOK, 9 août (Reuters) - La Thaïlande organisera des 
élections législatives en 2017, a réaffirmé mardi le Premier 
Prayuth Chan-ocha, dans l'espoir d'apaiser les craintes de voir 
le gouvernement militaire qu'il dirige retarder le retour 
programmé à la démocratie. 
    Il s'est exprimé deux jours après que les Thaïlandais ont 
voté en faveur d'une nouvelle Constitution voulue par la junte 
militaire au pouvoir depuis 2014, qui permettra à l'armée de 
contrôler les futurs gouvernements.   
    Dans le cadre de la "feuille de route" définie par la junte 
pour restaurer la démocratie, Prayuth Chan-ocha a déjà dit par 
le passé que des élections législatives auraient lieu l'an 
prochain. 
    Un gouvernement démocratiquement élu prendra le pouvoir au 
plus tôt en 2017, a dit lundi un haut responsable. 
    "Je vous en prie, ayez confiance en la feuille de route. Des 
élections auront lieu en 2017, je n'ai jamais dit autre chose", 
a dit le Premier ministre devant des journalistes avant une 
réunion du gouvernement. 
    Selon des experts, le vote en faveur de la nouvelle 
Constitution voulue par les militaires s'explique par un désir 
de plus grande stabilité politique du peuple thaïlandais. 
    La vie politique du pays est rythmée depuis plus de dix ans 
par le bras de fer entre les partisans de l'ex-Premier ministre 
Thaksin Shinawatra, essentiellement les classes populaires et 
rurales du nord et nord-est du pays, et ceux de l'élite 
aristocratique et conservatrice, connus sous le nom de "chemises 
jaunes". 
    Il n'y a pas eu de signes de troubles depuis le référendum. 
Les membres de l'opposition à la junte militaire ont dit qu'ils 
feraient preuve de patience jusqu'au scrutin de 2017. 
 
 (Pracha Hariraksapitak, Benoît Van Overstraeten pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant