Thaïlande : la revanche des pro-Thaksin

le
0
Les partisans de l'ancien premier ministre en exil ont remporté dimanche les élections législatives. L'ex-chef de gouvernement a déclaré qu'il ne comptait pas rentrer dans l'immédiat.

Il y a comme un air de revanche. Un an après la répression dans le sang des manifestations des «chemises rouges», l'opposition pro-Thaksin a largement remporté dimanche les élections législatives, avec 265 des 500 sièges que compte la Chambre basse du Parlement. Le premier ministre sortant, Abhisit Vejjajiva, a annoncé lundi sa démission de la présidence du Parti démocrate, qu'il dirigeait depuis 2005.

«C'est la victoire des éleveurs de cochons contre les bureaucrates», jubile Wiman Bootchon, épicier de village qui a fermé son échoppe afin de filmer, «pour l'histoire», tous les meetings du Pheu Thai, le parti de l'ex-premier ministre en exil.

C'est surtout une résurrection extraordinaire pour Thaksin Shinawatra, le premier ministre chassé du pouvoir par les militaires en 2006 et que l'on disait fini dans son exil doré de Dubaï. L'ancien chef de gouvernement a néanmoins déclaré lundi qu'il ne prévoyait pas pour l'instant de revenir dans son pays ni de redeve

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant