Thaïlande-La junte interdit à l'ex-PM de quitter du territoire

le
0

BANGKOK, 8 février (Reuters) - La junte thaïlande a formellement interdit à l'ancienne Premier ministre Yingluck Shinawatra de quitter le territoire, a déclaré dimanche un porte-parole du gouvernement. Le gouvernement souhaite d'assurer que Yingluck Shinawatra pourra répondre des accusations qui pèsent sur elle et dont elle devra répondre dans le courant du mois, a dit Sunsern Kaewkumnerd. Yingluck Shinawatra, qui avait été démise de ses fonctions pour abus de pouvoir en mai dernier peu avant un coup d'Etat militaire, est accusée d'avoir participé à une affaire de surfacturation sur le marché du riz qui aurait coûté plusieurs milliards de dollars à son pays. Elle va faire l'objet de poursuites pénales devant la Cour suprême et risque jusqu'à dix ans d'emprisonnement si elle est reconnue coupable des faits. Le Procureur général entend lui adresser une assignation à comparaître devant la Cour suprême le 19 février et il souhaite que Yingluck Shinawatra soit présente ce jour là. "La suspecte doit être présente au tout début de la procédure faute de quoi le dossier ne pourra pas être traité", a expliqué Sunsern Kaewkumnerd. (Kaweewit Kaewjinda et Panarat Thepgumanat,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant