TGV Nord : Aubry fait pression pour pérenniser les billets à 20 euros

le
2
Martine Aubry a annoncé mardi l'instauration de billets de TGV à 20 euros entre Paris et le Nord. Il s'agit d'une promotion d'été que la maire de Lille espère bien faire durer, sur fond de polémique sur le prix du TGV Nord.

La confusion règne aujourd'hui autour des billets à 20 euros de la ligne TGV du Nord. Mardi, Martine Aubry avait annoncé une «bonne nouvelle» aux habitants de sa région: des billets de TGV aller-retour à 20 euros entre Paris et plusieurs villes du Nord Pas-de-Calais le samedi. Et pour fêter les 20 ans de la ligne à grande vitesse, l'offre est aussi valable le dimanche, uniquement cet été.

Une bonne nouvelle assombrie par une information de La Voix du Nord, selon laquelle «il n'y aura que 2000 billets en vente pour trois mois, soit 71 billets par jour en moyenne». Faux rétorque la SNCF au Figaro.fr. «Jusqu'à la fin de l'été, tous les habitants du Nord et les Parisiens peuvent faire un aller-retour à 20 euros dans la journée du samedi ou dimanche». Pas question donc pour la SNCF d'instaurer des quotas de billets promotionnels, «il y en aura pour tout le monde» assure-t-on. Pour preuve, 750 billets à 20 euros ont déjà été écoulés aujourd'hui, jour de l'ouverture des ventes.

Martine Aubry pourrait revenir à la charge

Une clarification qui n'a pas totalement dissipé le flou. «On est un peu déçus, ça casse la bonne nouvelle» reconnaît-on dans l'entourage de Martine Aubry. La maire de Lille ne compte pas se satisfaire de billets à bas coût uniquement le samedi. Si à la SNCF, «on ne sait pas ce que l'offre va devenir» à la fin de l'été, Martine Aubry compte faire pression pour la pérenniser. «Elle a obtenu de Guillaume Pépy (le président de la SNCF) qu'on ait ce tarif le dimanche pendant l'été et n'exclut pas de revenir à la charge», selon son entourage.

La polémique sur les tarifs du TGV Nord avait pris une tournure politique en avril, avec le vote par le Conseil régional du Nord Pas-de-Calais d'une requête en annulation des nouveaux tarifs de la ligne Paris-Lille, jugés trop chers. Au cabinet de Martine Aubry, on ne cache pas son doute sur la probabilité du recours juridique d'aboutir. Ce qui est sûr, c'est que la maire de Lille fera tout son possible pour qu'il n'y ait pas d'augmentation des tarifs. 14 millions de voyageurs empruntent chaque année cette ligne, avec 22 TGV quotidiens entre Paris et Lille.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brun3686 le samedi 25 mai 2013 à 15:03

    @dessalle : mais justement, ce n'est pas une politique tarifaire mais le fruit d'une pression politique d'élus locaux qui font payer leurs cadeaux par l'ensemble des clients et contribuables

  • dessalle le samedi 25 mai 2013 à 08:36

    Quelle est donc cette politique tarifaire de la SNCF ? Pour mes enfants qui sont étudiants à LILLE je paie un AR HIRSON-LILLE Flandre 21 euros sur untrajet avec changements et qui dure souvent 2 heures pour environ (125km de trajet en voiture).Au vu des tarifs proposés à ceux qui vont sur PARIS, la SNCF coute très cher pour ceux qui habitent la province et cela pour des trajets aux conforts, horaires etc très relatifs.