TGV Est : des erreurs de calcul à l'origine du déraillement

le , mis à jour à 07:03
0

Après plus de huit mois de travail, les deux experts mandatés par les juges d'instruction pour déterminer les causes du déraillement qui a fait 11 morts et 42 blessés le 14 novembre 2015, à Eckwersheim (Bas-Rhin), confirment l'erreur humaine. Dans ce rapport d'étape que nous avons pu consulter, ces deux ex- ingénieurs d'Alstom révèlent que les calculs pour déterminer les zones où le TGV devait freiner étaient erronés.

 

« L'accident était déjà écrit sur les documents en possession de l'équipe de conduite, indique l'expertise. La mise en œuvre des consignes de freinage prévues dans les documents examinés conduisait à faire entrer le train dans la courbe de 945 m de rayon à une vitesse supérieure à celle du basculement ( NDLR : déraillement) ».

 

Selon les calculs des experts, pour passer avec certitude de 330 km/h à 176 km/h, l'équipe de conduite aurait dû déclencher le freinage trois kilomètres avant le point kilométrique 403. Or, la feuille de route des pilotes du TGV ne prévoyait de freiner que deux kilomètres avant. Pis, le cheminot chargé d'encadrer les conducteurs a pris la décision de retarder le freinage d'un kilomètre supplémentaire.

 

Des experts très critiques sur l'équipe de conduite

 

Pourquoi ? Interrogé par les enquêteurs, ce cadre explique que sur le trajet aller, effectué le matin, le TGV avait disposé de suffisamment de marge pour ralentir. Une analyse erronée. En effet, lors de cet essai, le freinage a été réalisé, en réalité, 2,5 km plus tôt que ce qui était prévu par la feuille de route.

 

« Mais il semble que personne n'y ait prêté attention », regrettent les experts. Des erreurs dramatiques puisque le TGV d'essai, dont l'objectif était de tester la résistance et la qualité de la nouvelle voie de 106 km, a déraillé à 245 km/h sur une portion limitée à 176 km/h.

 

Les experts pointent aussi les vitesses choisies pour réaliser ces ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant