TGV-Bouygues et Eiffage réclament 400 mlns de plus-Presse

le
0
    PARIS, 17 février (Reuters) - Bouygues  BOUY.PA  et Eiffage 
 FOUG.PA  réclament plus de 400 millions d'euros supplémentaires 
à SNCF Réseau pour la construction de deux lignes TGV, celle 
reliant Le Mans à Rennes et le contournement Nîmes-Montpellier, 
rapporte mercredi le journal Le Figaro. 
    Selon le quotidien, Eiffage, qui avait conclu un contrat à 
3,3 milliards d'euros pour Le Mans-Rennes, réclame près de 
200 millions à SNCF Réseau en plus à cause de chantiers 
supplémentaires. 
    Et Bouygues, qui avait signé un contrat à 2,3 milliards 
d'euros, réclame plus de 200 millions d'euros supplémentaires au 
même commanditaire pour des travaux non prévus dans l'accord, 
ajoute Le Figaro. 
    "Bouygues a envoyé sa réclamation à l'automne, Eiffage il y 
a quelques semaines. Ces demandes ne sont pas anecdotiques pour 
les deux groupes, car s'ils n'obtiennent rien ou pas 
grand-chose, ils risquent de perdre de l'argent sur ces grands 
chantiers", écrit le journal. 
    Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Bouygues et 
Eiffage pour un commentaire. 
 
 (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant