TF1 Vidéo joue la carte du numérique face au déclin des DVD

le
0
L'avenir est à la vidéo à la demande, tandis que les ventes de DVD et de Blu-ray ont stagné en 2010. En 2010 le chiffre d'affaires total de la VOD a crû de 66% pour atteindre 152 millions d'euros.

Mobilisation chez TF1. Face aux évolutions structurelles que connaît le marché de la vidéo, sa branche TF1 Vidéo a décidé de revoir entièrement son organisation et de mettre en commun les ressources jusqu'alors dédiées, d'une part, à la diffusion de supports physiques (DVD et Blu-ray) et, d'autre part, au numérique (vidéo à la demande-VOD et télé de rattrapage). Certes, pour la première fois depuis cinq ans, le marché des DVD et Blu-ray a cessé de baisser en 2010. Il s'est stabilisé aussi bien en volume qu'en valeur, avec 94 millions de films vendus pour un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros. C'est tout de même une baisse de 30% des revenus depuis 2005. Néanmoins, l'année dernière, les Blu-ray ont soutenu le marché, ils représentent désormais 12,5% de sa valeur et 7,8% des ventes.

Dans le même temps, les prix des produits s'effritent, rongés notamment par la multiplication des opérations commerciales menées par tous les canaux de distribution, d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant