TF1 Risque d'un surcroît de concurrence

le
0
Copyrights here
Copyrights here

(lerevenu.com) - En 2009, le précédent gouvernement avait cherché à compenser le manque à gagner (400 millions d'euros) de la suppression de la publicité sur les chaînes de France Télévision. Deux taxes y avaient pourvu, l'une de 0,5% sur les recettes publicitaires des chaînes privées et l'autre, de 0,9%, sur les opérateurs télécom, qui l'ont contestée auprès de la Cour de justice européenne. Le gouvernement, dans l'hypothèse probable d'une condamnation de cette taxe, devra rembourser les sommes indues et surtout trouver de nouvelles recettes compensatoires.

D'après les déclarations de Jérôme Cahuzac, le 23 août, la solution la plus simple serait le rétablissement de la publicité, après 20 heures, sur les chaînes de France Télévision. Le courtier CM-CIC Securities a essayé d'étudier l'impact de ces mesures sur les acteurs du secteur. Sa conclusion n'est pas très optimiste pour ce surcroît de concurrence à redouter: «On semble se diriger vers une nouvelle mesure défavorable aux acteurs historiques, TF1 et M6, dans un environnement publicitaire déflationniste, et avec l'arrivée prochaine de la concurrence de Canal+ et de 6 nouvelles chaînes en TNT gratuite, lancée le 12 décembre prochain.»

Restez à l'écart du titre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant