TF1 : le torchon brûle avec SFR

le
0

(AOF) - TF1 a annoncé la fin des accords de distribution des chaînes en clair du groupe et de MYTF1 avec Numericable-SFR. Il y a 16 mois, le groupe TF1 a entamé avec Numericable-SFR des discussions commerciales qui l'ont conduit, en juillet 2016, à proposer une nouvelle offre baptisée « TF1 Premium ». L'offre inclut la mise à disposition de ses chaînes en clair, du service replay MYTF1 et de nouveaux services associés (start over, catch-up enrichie, etc.). TF1 regrette que l'opérateur télécoms ait rompu ces discussions en avril 2017.

"A compter du 29 juillet 2017, date d'échéance des contrats, et en l'absence de tout accord avec le groupe TF1, Numericable-SFR n'est plus autorisé à exploiter commercialement MYTF1 et les chaînes en clair du groupe TF1", explique le groupe de médias.

En conséquence, le groupe TF1 n'est plus en mesure de fournir à Numericable-SFR le service replay MYTF1 et a demandé à ce que le distributeur cesse l'exploitation commerciale des chaînes TF1, TMC, NT1, HD1, LCI.

Constatant que Numericable-SFR poursuit l'exploitation commerciale de ses chaînes sans contrat, le groupe TF1 entend utiliser tous les moyens juridiques à sa disposition pour faire valoir ses droits.

"Malgré l'opération de communication de TF1 ce jour, rien ne change pour les abonnés SFR concernant la diffusion des chaînes du Groupe TF1", a répliqué l'opérateur télécoms. Qualifiant la décision de TF1 d'"inique tentative de prise d'otage de ses clients", SFR s'étonne que TF1 ait choisi de ne pas attendre la conclusion des recours en cours, celui formé par SFR devant le CSA comme celui d'Orange devant le Tribunal de Commerce.

"La communication de TF1 comme la coupure unilatérale de My TF1 pour les seuls abonnés de SFR, dont la légalité est questionnée, constituent en effet un préjudice considérable contre lequel SFR étudie toutes les voies de recours possibles", souligne l'opérateur télécoms.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant