TF1 et M6 ne veulent pas de nouveaux entrants sur la TNT gratuite 

le
0
Au cours du colloque NPA-«Le Figaro», les patrons de l'audiovisuel ont plaidé mardi pour un resserrement du PAF autour des grands acteurs historiques.

Tous les grands patrons de l'audiovisuel français sont au moins d'accord sur une chose: les géants de l'Internet comme Google et Netflix menacent le secteur et il faut s'organiser pour leur répondre. C'est ce que l'on retiendra du colloque NPA-Le Figaro qui accueillait, mardi, Rémy Pflimlin (France Télévisions), Nonce Paolini (TF1), Bertrand Meheut (Canal +), Nicolas de Tavernost (M6), Alain Weill (NextRadioTV) et Didier Quillot (Lagardère Active).

Commentant l'arrivée de six nouvelles chaînes de la TNT, ces derniers ont souhaité replacer le débat dans une perspective plus large. Nonce Paolini, le PDG de TF1, a rappelé que «nous sommes face à des acteurs extrêmement puissants dans un monde totalement dérégulé. Le risque que l'on va prendre demain pour élargir la TNT gratuite doit se transformer en opportunité de développement. Il est temps de définir de nouvelles règles du jeu autour des grands acteurs historiques». «Car, a rappelé le patron de TF1, il s'agit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant