TF1 : des semestriels lourdement sanctionnés

le
0
«Ninja Warrior», une des émissions de l'été diffusées par TF1. (© TF1)
«Ninja Warrior», une des émissions de l'été diffusées par TF1. (© TF1)

La publication des résultats de la première chaîne de télévision française n’ont pas suscité l’enthousiasme des investisseurs. Au deuxième trimestre, la croissance des recettes publicitaires des télévisions gratuites a augmenté de 1,3 %. 

Un chiffre inférieur aux attentes. Un analyste de Gilbert Dupont s’attendait même à une progression de 3,1%. L’action chute de plus 8% dans l'après-midi et ne parvient pas à remonter la pente (-43% sur un an).

Une sanction un peu exagérée

La sanction boursière nous paraît toutefois un peu exagérée. D’abord, la progression des recettes publicitaires s’améliore au deuxième trimestre (+1,3%, contre un recul de 0,7% au premier trimestre).

Ensuite, les dirigeants anticipent une légère progression du marché publicitaire sur l’exercice 2016, contre une «stabilité» auparavant. Ils n’ont certes pas indiqué de prévisions chiffrées pour l’année en cours, mais un analyste d’Oddo vise un chiffre d’affaires publicitaire en hausse de 2% sur 2016.

Enfin, la direction pourrait détailler son plan stratégique au second semestre. Le catalyseur que le marché attend ?

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant