TF1 achève l'ère Paolini sur un exercice 2015 en léger recul

le
0
Nonce Paolini (g), PDG sortant de TF1 et son successeur Gilles Pélisson, ancien patron d'Eurodisney, Accor et Bouygues Telecom. ( © T. Coex, X. Leoty / AFP)
Nonce Paolini (g), PDG sortant de TF1 et son successeur Gilles Pélisson, ancien patron d'Eurodisney, Accor et Bouygues Telecom. ( © T. Coex, X. Leoty / AFP)

En 2015, TF1 a vu son bénéfice net part du groupe en 2015 divisé par quatre, à 103,3 millions d'euros, mais c'est en raison de la prise en compte de la cession de sa part de contrôle d'Eurosport lors de l'exercice précédent. Le premier groupe de télévision français affiche un bénéfice net des activités poursuivies inchangé à 99 millions, tandis que son résultat opérationnel courant a progressé de 35,6% à 158 millions d'euros. Le chiffre d'affaires du groupe a fléchi de 4,2% l'an passé à 2 milliards d'euros.

Indicateur-clé de la bonne santé de TF1, les recettes publicitaires s'affichent en retrait de 1,4% à 1,55 milliard, tandis que les autres activités du groupe reculent de 12,8% à 450 millions. Ces dernières ont notamment pâti de reventes de droits sportifs d'un montant plus faible au titre de la Coupe du monde de rugby en 2015 que celui des droits de la Coupe du monde de football en 2014. En Bourse, le titre recule de plus de 6% aujourd'hui.

Chiffre d'affaires des chaînes en clair en recul de 0,5%

Le chiffre d'affaires publicitaire des quatre chaînes en clair du groupe est en léger recul de 0,5% sur un an. Celui-ci a été affecté au quatrième trimestre 2015 «par l'actualité en France (les attentats du 13 novembre, ndlr) qui a provoqué un retrait des investissements publicitaires fin novembre et début décembre».

TF1 souligne que 16,8 millions ont été

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant