Teva : la qualité déjà pointés du doigt

le
0
INFO LE FIGARO - Dans une lettre adressée en novembre 2011 au président de Teva France et au directeur des ressources humaines, le pharmacien responsable dénonçait les «pratiques» de l'entreprise «en matière de qualité».

L'intervertion de médicaments conditionnés sur le site de Sens (Yonne) n'étonne pas les anciens salariés de l'entreprise. Selon plusieurs documents que s'est procuré Le Figaro, la qualité de travail au sein du laboratoire est critiquable depuis plusieurs années déjà. Le courier d'un ancien pharmacien responsable adressé au président de Teva France, Erick Roche, lu à la lumière des évèvements récents est particulièrement instructif.

Dans cette lettre datée du 9 novembre 2011, l'ancien pharmacien-responsable de Teva Santé dénonce une situation «intenable en raison de l'absence de stratégie claire et formalisée». Et, plus important, il indique que désormais il ne peut plus «accepter d'être associé aux pratiques de l'entreprise en ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant