Têtu : le magazine gay en liquidation judiciaire

le
4
Têtu : le magazine gay en liquidation judiciaire
Têtu : le magazine gay en liquidation judiciaire

Le mensuel gay Têtu a été placé en liquidation judiciaire ce jeudi par le tribunal de commerce de Paris. Le directeur de la rédaction, Yannick Barbe, annonce le licenciement de la dizaine de personnes travaillant pour le magazine.

Le 1er juin, Jean-Jacques Augier, propriétaire de la société éditrice de Têtu, CPPD, avait demandé son placement en redressement judiciaire. Faute d'offre de reprise, la procédure de redressement s'est mue en liquidation judiciaire, entraînant l'arrêt du magazine.

Créé il y a 20 ans, Têtu a toujours été déficitaire et ses ventes ont reculé depuis 2010. Têtu a été financé pendant 18 ans par son propriétaire et mécène, Pierre Berger, qui a épongé des pertes de plusieurs dizaines de millions d'euros, avant de le revendre pour un euro symbolique à Jean-Jacques Augier, un proche de François Hollande.  Il a encore perdu deux millions d'euros en 2013 et 1,1 million en 2014, pour un chiffre d'affaires de 2,8 millions. Pour 2015, la perte est d'environ 500.000 euros. 

Le magazine, qui a mené de nombreux combats pour l’égalité des droits et contre les discriminations, avait vu sa diffusion baisser de 12,5% depuis 2010, à 28 275 exemplaires par mois. «Le site Têtu.com qui, à lui tout seul, est rentable, va encore continuer pendant quelques semaines, histoire de ne pas arrêter complètement le robinet», a ajouté Yannick Barbe. La marque Têtu devrait être mise aux enchères à la rentrée. «On espère que ça tombera dans des mains bienveillantes», a souhaité le directeur de la rédaction.

Sur Twitter le président de l'inter-LGBT, Jérôme Beaugé réagit

Triste journée. #SaveMyTETU @TETUmag https://t.co/KRU74VpO6l— Jérôme Beaugé (@jeromebeauge) 23 Juillet 2015

La presse gay payante, peu répandue dans l’Hexagone, doit faire face à la concurrence des journaux gratuits et à la frilosité des annonceurs. Le mensuel Lesbia s'est arrêté en 2012 après 30 ans de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stelina le jeudi 23 juil 2015 à 17:54

    quand on n`arrive pas a agrandir le cercle de sa clientèle , souvent on dépose le bilan ........

  • M1826495 le jeudi 23 juil 2015 à 17:14

    Enfin une bonne nouvelle dans cette période morose...

  • M7580090 le jeudi 23 juil 2015 à 17:05

    l'E.I. va sans doute se porter acquéreur , ils adorent !

  • y.batard le jeudi 23 juil 2015 à 17:02

    Que du beau monde, Pierre BERGE (Mr "les femmes vont louer leurs ventres comme les ouvriers louent leurs bras"), JJ AUGIER (Mr îles Caymans mais tout est "légale" et pas du tout abusif, même promo que FH à ENA), qui plaident la tolérance et combattent le communautarisme (sauf le leur...)