Tétanos : êtes-vous à jour dans vos rappels ?

le
0
Le tétanos reste exceptionnel en France mais il conserve un taux de mortalité élevé, rappelle une étude. Toute ces vies pourraient être épargnées si les adultes veillaient à faire des rappels du vaccin.

Bien que rare, le tétanos n'a pas encore disparu en France et il continue de faire des morts, rappelle une étude publiée mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Entre 2008 et 2011, 36 cas ont été répertoriés pour cette «toxi-infection aiguë, grave et souvent mortelle» qui se déclare généralement à la suite d'une blessure, indique l'auteur Denise Antona, de l'Institut de veille sanitaire (InVS). Parmi les cas répertoriés, 11 se sont révélés mortels.

L'infection produite par un bacille anaérobie, le Clostridium tetani, est généralement causée par une blessure avec un outil souillé par de la terre (13 cas sur 36), souvent avec du matériel de jardinage, mais aussi parfois par une chute avec une plaie qui a été souillée par le sol (neuf cas). Plus rarement, elle découle d'une griffure ou d'une morsure (un cas d'infection par griffure de chat et un autre par morsure de rat). L'infection touche principalement des personnes âgées, avec un moyenne d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant