Test-match - XV de France : Une victoire écrasante face aux Samoa gâchée par les blessures

le
0
Test-match - XV de France : Une victoire écrasante face aux Samoa gâchée par les blessures
Test-match - XV de France : Une victoire écrasante face aux Samoa gâchée par les blessures

Au Stadium de Toulouse, l'équipe de France a livré une très belle prestation contre les Samoa (52-8), avec notamment sept essais à la clef, dont un triplé de Vakatawa. Mais le XV de France a perdu des éléments dans la bataille. Cinq joueurs sont sortis sur blessure, dont Trinh-Duc, victime d'une fracture de l'avant-bras.

Pour son premier rendez-vous de la tournée de novembre, l'équipe de France de rugby a largement dominé les Samoa (52-8), au Stadium de Toulouse. Si le succès et le jeu ont été là, les Bleus ont perdu cinq joueurs sur blessure. Après une petite entame de rencontre, où les Samoa ont ouvert le score sur pénalité, par l'intermédiaire de Patrick Fa'apale (0-3, 8eme), le XV de France a réagi. Après une pénalité de Maxime Machenaud et la sortie sur blessure de Loann Goujon, c'est Virimi Vakatawa qui a transpercé la défense des Samoans (8-3, 12eme). Si Machenaud, le demi de mêlée du Racing 92, a raté la transformation, il a rajouté trois nouveaux points au pied (11-3, 24eme). Dominateurs, les Bleus ont déroulé en fin de première période. Après une percée de Fofana, Yoann Huget a marqué un nouvel essai (16-3, 29eme), avant que Charles Ollivon franchisse lui aussi la ligne (23-3, 33eme). Juste avant la pause, Machenaud s'est rassuré au pied en passant une troisième pénalité après deux échecs lors de transformations (26-3, 38eme). Touché, Jefferson Poirot avait laissé sa place à Cyril Baille avant cela.

La France enfile les essais...

Si, au retour des vestiaires, les Bleus se sont fait surprendre, avec l'essai de Rey Lee-Lo (26-8, 43eme), ils n'ont pas tergiversé pour autant. Et cela malgré, les sorties de Rémi Lamerat (épaule) et François Trinh-Duc (fracture de l'avant-bras). Chez lui, Gaël Fickou a profité d'un très bon travail de Kévin Gourdon pour inscrire le quatrième essai français (33-8, 56eme). Proposant du jeu, la France a continué d'écraser les Samoa. Virimi Vakatawa a rajouté deux nouveaux essais (64eme et 78eme) tout en puissance pour signer un triplé, alors qu'un essai de pénalité a également été accordé au XV de France (76eme). Fort de cette large victoire face à de faibles samoans, la France a réussi son premier examen de novembre. Pour autant, les Bleus ont vu un tiers de l'équipe de départ sortir sur blessure.

Mais voit son infirmerie gonfler avant deux gros test-matchs

En effet, après Goujon, Poirot, Lamerat et Trinh-Duc, c'est Gourdon qui a dû céder sa place alors que Guilhem Guirado a lui eu droit à un protocole commotion (12eme) avant de reprendre sa place et de laisser sa place à Camille Chat en seconde période. Une très belle victoire pour la France, mais contrastée pour ces nombreuses blessures. Dont notamment celle de Trinh-Duc, l'ouvreur de Toulon, qui a été victime d'une fracture de l'avant-bras et qui sera absent quelques mois. Pour les autres blessés, des examens détermineront les éventuelles indisponibilités. Des absences qui pourraient peser avant de recevoir l'Australie (19 novembre) et la Nouvelle-Zélande (26 novembre). Guy Novès va peut-être devoir désormais tester le réservoir français en vue des deux dernières échéances de la tournée de novembre.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant