Test en vol réussi pour un Boeing 787 de la compagnie ANA

le
0
Après un trimestre d'interdiction de vol à la suite de l'affaire des batteries défectueuses, la compagnie japonaise ANA a réussi hier un vol d'essai de deux heures, en décollant et atterrissant à Tokyo.

C'est la fin du cauchemar pour le Boeing 787 Dreamliner dont les ennuis techniques dus à des batteries défectueuses semblent désormais appartenir au passé. Un appareil de la compagnie aérienne ANA (All Nippon Airways) emportant des responsables japonais, mais aussi de Boeing, a réussi hier un vol d'essai de deux heures, en décollant et atterrissant à Tokyo.

Ce premier test nippon a validé la mise à jour exigée par les autorités aériennes, qui avaient accordé vendredi le droit de revoler au 787 après un trimestre d'interdiction. «Après trois mois, c'est un sentiment formidable de voir voler un 787 d'ANA, et je suis très heureux de dire que c'était un vol parfait en une journée parfaite», a souligné Ray Conner, le patron de la branche aviation civile de Boe...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant