Tesson : la redoutable tentation de l'amalgame

le
1
Philippe Tesson, invité du Point (illustration).
Philippe Tesson, invité du Point (illustration).

Entraîné par la vigueur d'un débat radiophonique - dans l'émission de Jean-Marc Morandini sur Europe 1-, j'ai livré la semaine dernière sans ménagement ma réaction aux événements qui secouent actuellement le pays, au risque de blesser une partie des auditeurs. Devant les proportions données par les réseaux sociaux à cet épisode dérisoire du débat national, et à partir d'une interprétation détournée de mes propos, je dois aux lecteurs du site du Point de préciser ceux-ci. On m'a accusé, souvent avec une violence inouïe, d'avoir assimilé les musulmans aux fanatiques. Cette imputation est totalement fausse. J'ai simplement observé que les fanatiques coupables de la tuerie de Charlie Hebdo étaient musulmans. Qui peut contester qu'ils revendiquaient leur appartenance à la religion islamique et qu'ils déclaraient commettre leur crime au nom de leur dieu ? Cette ambiguïté renvoie au problème de l'amalgame. L'amalgame entre "modérés" et "fanatiques" est de fait une redoutable tentation à laquelle nous n'avons jamais cédé. Mais cette confusion ne sera totalement dissipée que du jour où la grande majorité "modérée" de la population musulmane qui vit en France, hostile à la fraction radicale de l'islamisme, aura manifesté cette hostilité par une adhésion résolue aux principes qui gouvernent notre communauté nationale, aux premiers rangs desquels la laïcité, ce qui n'implique pas l'abjuration par chacun de sa propre foi....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8589793 le jeudi 22 jan 2015 à 19:20

    Tesson a dit la vérité, il mérite d'être lynché. C'est ça la liberté d'expression en France.Pas de quoi être fier.