Tesla-SolarCity : la solidarité familiale à l'épreuve de Wall Street

le
0
Elon Musk, PDG de Tesla Motors et premier actionnaire de SolarCity, le spécialiste des panneaux solaires qu'il veut racheter.
Elon Musk, PDG de Tesla Motors et premier actionnaire de SolarCity, le spécialiste des panneaux solaires qu'il veut racheter.

Le fabricant de voitures électriques de luxe semble en vouloir toujours plus. Après avoir décidé de produire ses propres batteries lithium-ion, Elon Musk, le PDG de Tesla Motors, a annoncé son souhait de racheter SolarCity, spécialiste américain des panneaux solaires pour les particuliers. Pour arriver à ses fins, l'entrepreneur est prêt à mettre sur la table 2,8 milliards de dollars, soit près de 2,5 milliards d'euros. Une somme colossale pour une entreprise dont l'ambition est plus apparente que les résultats.

Son idée ? Conduire des voitures respectueuses de l'environnement, c'est bien, produire sa propre énergie de manière durable et autonome, c'est encore mieux. Le milliardaire l'explique dans un communiqué, Tesla doit devenir « la seule entreprise mondiale d'énergie intégrée verticalement offrant à ses clients des produits d'énergie propres de bout en bout ». Les deux firmes se connaissent déjà : SolarCity vend des batteries Tesla pour stocker la production de certains de ses panneaux solaires, à Hawaï notamment.

Une histoire de famille

C'est un beau tableau pour les défenseurs des énergies vertes, mais l'idylle ne fait pas que des heureux. Les investisseurs ont clairement manifesté leur inquiétude mercredi l'action Tesla a plongé de 10,45 % dans les transactions hors séance. Les pertes de SolarCity ont atteint près de 770 millions de dollars en 2015 et la société ne...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant