Tesla : des chercheurs chinois piratent une voiture "model S"

le , mis à jour à 00:10
0
Des chercheurs chinois ouvrent le coffre d'une voiture Tesla à distance, alors qu'elle est en mouvement.
Des chercheurs chinois ouvrent le coffre d'une voiture Tesla à distance, alors qu'elle est en mouvement.

Dès la commercialisation des voitures ultra-modernes Tesla, les experts en sécurité informatique s'étaient inquiétés d'un piratage par des personnes mal intentionnées. Leurs mises en garde n'étaient pas exagérées : suivant l'adage selon lequel tout ce qui est connecté est vulnérable, des scientifiques chinois du Keen Security Lab ont prouvé qu'il est possible de prendre le contrôle d'une Tesla. Sur une vidéo, on peut voir les chercheurs activer le frein à distance et ouvrir le coffre, le tout alors que le véhicule est en mouvement.

VIDÉO : les scientifiques chinois piratent une Tesla

Prévenu par les équipes chinoises avant la publication de leur vidéo, le constructeur américain Tesla a annoncé avoir diffusé une mise à jour pour le logiciel de ses véhicules. Il semble qu'une faille dans le navigateur web des voitures ait permis la prise de contrôle, mais pas seulement. "Après plusieurs mois de recherches intensives sur les voitures Tesla, nous avons découvert de multiples vulnérabilités", assurent les chercheurs sur leur blog (en anglais).

Pas de feux de frein lors du freinage

"Toutes les démonstrations sont réalisées sans contact et sans modification physique sur la voiture", explique la vidéo. Dans un premier temps, les Chinois s'amusent à activer des fonctions...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant