Tesco veut reconquérir les britanniques

le
0
Le leader de la distribution outre-Manche a perdu des parts de marché à Noël malgré ses baisses de prix.

Chez Tesco, la campagne «Big Price Drop» a fait un big flop. Malgré un investissement de plus de 500 millions de livres depuis fin septembre dans des baisses de prix sur les pâtes, le lait et autres produits de première nécessité, le premier distributeur anglais n'a pas réussi à redresser la barre. Outre-Manche, ses ventes de fin d'année ont été «décevantes», en recul de 2,3% à nombre de magasins constants. Les points de vente avaient pourtant ouvert un samedi de plus que l'an passé à la même période. Cette contre-perfomance suit le plus mauvais trimestre de Tesco depuis six ans. Entre septembre et novembre, ses ventes avaient ainsi reculé de 0,9%.

Comme ses concurrents Wal-Mart et Carrefour, Tesco, troisième distributeur mondial également présent en Asie et en Europe de l'Est, est bien à la peine sur son marché domestique. Du coup, Tesco, qui réalise les deux tiers de ses ventes et de ses profits en Angleterre, a averti jeudi que son bénéfice opérationnel

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant