Tesco réduit ses ambitions en chine

le
0
Le numéro 3 mondial de la distribution va céder à une entreprise publique locale le contrôle de ses 131 hypermarchés dans le cadre d'une coentreprise

L'empire Tesco replie ses ailes. Après avoir renoncé aux marchés américain et japonais l'an dernier, le géant britannique de la distribution sonne la retraite en Chine. Le numéro 3 mondial va céder à une entreprise publique locale le contrôle de ses 131 hypermarchés dans le cadre d'une coentreprise. Tesco a entamé des négociations avec China Ressource Entreprises (CRE) en vue de créer un géant de la distribution pesant 15,6 milliards de dollars, capable de rivaliser avec le leader du marché Sun Art, qui appartient en partie à Auchan.

Derrière cette annonce fracassante, le Britannique camoufle en fait une révision à la baisse de ses ambitions sur un marché jusqu'ici jugé pourtant prioritaire. Après neuf ans d'efforts pour conquérir l'empire du Milieu en solo. Tesco ne gardera que 20 % des parts de la future ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant