Terrorisme : une rentrée scolaire sous haute surveillance

le
0
Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a annoncé mercredi à l'issue du conseil des ministres une vigilance totale et extrême pour la rentrée scolaire.
Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a annoncé mercredi à l'issue du conseil des ministres une vigilance totale et extrême pour la rentrée scolaire.

Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a annoncé mercredi à l'issue du conseil des ministres une « vigilance totale et extrême » pour la rentrée scolaire, jeudi, face aux risques d'attentats. « Toutes les mesures sont mises en ?uvre pour protéger et se donner les moyens d'éviter ce qui pourrait être des attentats », a affirmé Stéphane Le Foll lors du compte rendu du conseil. « On est dans un niveau de menaces qui sont extrêmement élevées » et qui appellent « une vigilance totale et extrême », a-t-il ajouté. Il a rappelé que des mesures avaient été présentées la semaine dernière pour assurer la sécurité dans les établissements scolaires, cibles potentielles du groupe djihadiste État islamique (EI).

Pour le jour de la rentrée, le 1er septembre, 3 000 réservistes de la gendarmerie nationale seront notamment mobilisés et « une attention particulière sera portée aux abords des établissements tout au long de l'année, avec des patrouilles mobiles en lien avec les polices municipales ». Au sein des établissements, la sécurité sera également renforcée et les membres du personnel formés.

« Anticiper le risque et réagir »

Par ailleurs, la ministre de l'Éducation nationale et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve se sont rendus mercredi dans une école à la veille de la rentrée des élèves, pour discuter des mesures de sécurité des établissements, avec des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant