Terrorisme : un nouveau plan Vigipirate adopté

le , mis à jour le
0
Le plan Vigipirate a été instauré en 1995.
Le plan Vigipirate a été instauré en 1995.

La France doit vivre maintenant avec une menace terroriste permanente. Pour cela, le plan Vigipirate s'adapte à ces nouvelles problématiques. Ce terme bien connu du grand public désigne le plan vigilance et protection des installations contre les risques d'attentats terroristes à l'explosif. Comme le révèle Le Figaro, la nouvelle version de ce « Vigipirate plus » a été adoptée mercredi 30 novembre, lors d'un conseil de Défense, consacré à la protection, réuni autour de François Hollande. Le président de la République a souligné que cette réunion avait « validé le nouveau plan Vigipirate adapté à l'évolution des menaces, qui viendra compléter les mesures prises depuis les attentats qui ont frappé notre pays ». Le quotidien a eu accès aux détails de ce plan.

« Urgence attentat »

Nouveauté, cette mouture crée un troisième niveau d'alerte baptisé « urgence attentat ». Ce dernier stade est précédé du niveau de vigilance et de la vigilance renforcée. Que contient-il ? Le Figaro précise qu'il sera adopté ponctuellement « immédiatement après un attentat ou face à l'imminence d'une action terroriste ». Le journal souligne que cette « urgence attentat » comprend des mesures exceptionnelles comme « la fermeture des routes, du métro, l'arrêt des déplacements scolaires ».

De plus, la sécurité a été renforcée pour les fêtes de fin d'année. François Hollande a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant