Terrorisme : «Nous devons nous préparer à d'autres assauts», prévient Hollande

le , mis à jour à 15:13
7
Terrorisme : «Nous devons nous préparer à d'autres assauts», prévient Hollande
Terrorisme : «Nous devons nous préparer à d'autres assauts», prévient Hollande

François Hollande a ouvert la semaine des ambassadeurs, ce mardi matin, lors d'un discours inaugural prononcé à l'Elysée. L'occasion, pour le chef de l'Etat, de revenir longuement sur la menace terroriste, après l'attaque déjouée vendredi contre le train Amsterdam-Paris.

«Cette agression est une nouvelle preuve que nous devons nous préparer à d'autres assauts et donc nous protéger», a prévenu le président de la République. «Nous sommes toujours exposés et l'agression qui s'est produite vendredi aurait pu dégénérer en un carnage monstrueux sans le courage de plusieurs passagers, notamment de militaires américains», a-t-il souligné, après avoir remis, la veille, la légion d'honneur aux héros du Thalys.

«Face au terrorisme, le recours à la force est nécessaire»

Alors que la question de la sécurité dans les trains se pose à nouveau de façon brûlante, François Hollande a rappelé que «notre sécurité se joue d'abord à l'intérieur de nos frontières». Voilà pourquoi, a rappelé le chef de l'Etat, «l'opération Sentinelle», ce déploiement de militaires français en renfort de la police sur le territoire national, a été mise en place.

La sécurité, a-t-il ajouté devant les ambassadeurs français, se joue «aussi à l'extérieur de nos frontières» et «face au terrorisme, le recours à la force est nécessaire». «Daech est le plus grand danger. Cette organisation contrôle un vaste territoire (...) dispose de ressources importantes liées à des trafics de toutes sortes, a des ramifications sur l'ensemble du globe. Cette organisation enrôle, endoctrine, encadre pour tuer à une plus grande échelle», a poursuivi le président de la République.

Autre menace évoquée, celle représentée en Afrique par le groupe nigérian Boko Haram, tenu pour responsable de la mort de plus de 15 000 personnes en six ans. «Dans quelques jours, je recevrai le nouveau président nigérian Buhari et je lui confirmerai que ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4484897 le mercredi 26 aout 2015 à 09:47

    Il lui reste des médailles a distribuer et des chrysanthèmes a déposer sur des pierres tombales! Faut pas lui enlever ce plaisir il ne sait rien faire d'autre

  • M4358281 le mardi 25 aout 2015 à 17:03

    On peut garder au moins notre couteau suisse ..? Taub est d'accord ..?

  • frk987 le mardi 25 aout 2015 à 16:29

    Rue du cirque....je n'y vois pas d'inconvénients.

  • jpoche le mardi 25 aout 2015 à 16:27

    super Hollande veille...

  • 2826frai le mardi 25 aout 2015 à 14:14

    chercher à gagner des votes sur les futurs cadavres....Quel Machiavel ! Il va falloir construire des vomitoires comme à l'époque romaine .

  • M940878 le mardi 25 aout 2015 à 13:40

    quand on importe l'ennemi sur notre sol , rien de plus normal

  • M940878 le mardi 25 aout 2015 à 13:33

    il recommence à surfer