Terrorisme : les Etats-Unis confirment avoir tué le numéro deux de l'Etat islamique, Al-Adnani

le
0

Les Etats-Unis ont confirmé lundi avoir tué dans un bombardement aérien en Syrie le numéro deux du groupe djihadiste Etat islamique (EI), Abou Mohammed al-Adnani. «Nous pouvons confirmer que Al-Adnani est mort», a déclaré un responsable militaire américain sous couvert de l'anonymat.

 

Washington avait indiqué précédemment avoir ciblé ce responsable mais n'avait pas encore confirmé sa mort. Celle-ci avait en revanche été annoncée par le groupe djihadiste, puis revendiquée par Moscou. Un responsable américain avait qualifié cette revendication de «blague».

 

Le chef de la propagande de l'EI, qui était aussi recruteur et architecte des opérations extérieures du groupe djihadiste, a été tué le 30 août près de Al Bab, dans le nord-ouest de la Syrie, a confirmé le porte-parole du Pentagone, Peter Cook. La frappe dans laquelle est mort Al-Adnani fait partie d'une «série de bombardements contre des responsables de l'EI, y compris des responsables financiers ou de la planification militaire, qui ont affaibli la capacité opérationnelle» du groupe djihadiste, a-t-il ajouté.

 

«Ministre des attentats»

 

Originaire d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, selon une biographie de Daech, Abou Mohammed al-Adnani s'était engagé dans le djihadisme au début des années 2000, prêtant allégeance à Abou Mossab al-Zarqaoui, un chef djihadiste jordanien tué dans un raid américain en Irak en 2006 après avoir contribué à fonder l'EI.

Abou Mohammed al-Adnani était devenu au fil des mois un personnage important au sein du groupe extrémiste, au point que les services de renseignement occidentaux avaient tendance à le considérer comme le «ministre des attentats», chargé de motiver des djihadistes isolés et de superviser des campagnes de terreur en Occident.

 

Dans un message audio diffusé en septembre 2014 par Al Furqan, le principal média de l'EI, Abou Mohammed Al-Adnani avait appelé à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant