Terrorisme : le défi de la sûreté aérienne

le
0
Des policiers français ont été envoyés dans les aéroports africains jugés les plus sensibles

La France se prépare à de possibles représailles et protège ses aéroports ainsi que ses avions.

Sur le territoire national, le plan Vigipirate est passé en code «rouge» correspondant à «une menace terroriste probable». C'est le dernier niveau avant le «rouge écarlate» lié quant à lui à une situation de «menace certaine». À Roissy Charles-de-Gaulle comme à Orly, la vigilance est donc accrue. Les contrôles des passagers ont été renforcés et les poubelles sont désormais systématiquement inspectées. Des mesures vont être prises sur les vols d'Air France, en particulier sur les dessertes les plus sensibles, notamment au Sahel. Mercredi, le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a annoncé l'envoi de «policiers français dans les aéroports africains considérés comme les plus sensibles».

Des terrains difficiles

Une information confirmée au Figaro par un responsable de la sûreté aérienne et aéroportuaire en Afrique. Selon lui, «une note a été adressée

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant