Terrorisme : l'interdiction de quitter le territoire en examen à l'Assemblée

le
8
Terrorisme : l'interdiction de quitter le territoire en examen à l'Assemblée
Terrorisme : l'interdiction de quitter le territoire en examen à l'Assemblée

Voilà un texte qui devrait recevoir un accueil plus favorable que celui que présentera demain Manuel Valls devant les parlementaires. Alors qu'un troisième otage du mouvement Daech a été exécuté et que se tient ce lundi à Paris une conférence internationale contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazneuve (PS) défendra à partir de cet après-midi devant l'Assemblée son projet de loi renforçant les mesures de lutte contre le terrorisme.

«Nous agissons à l'intérieur avec la loi qui sera présentée à l'Assemblée nationale, à l'extérieur en essayant de faire en sorte que la poussée de Daech (l'Etat islamique) en Irak et en Syrie soit stoppée», a expliqué Bernard Cazeneuve ce lundi sur France Info. «Plus de 900 ressortissants français sont engagés dans ces opérations, soit qu'ils y sont allés, soit qu'ils y sont encore, soit qu'ils sont sur le chemin du retour soit qu'ils proposent de s'y rendre», a-t-il énuméré. 

«Cette violence fréquentée sur le théâtre des opérations en Irak et en Syrie, (...) soit ça conduit à la mort physique, (...) soit ils reviennent psychologiquement détruits», a-t-il ajouté, rappelant que «le rôle de l'Etat c'est de faire en sorte que 100% de précautions soient prises».

VIDEO. L'interview de Bernard Cazeneuve sur France Info

Face à la menace terroriste "il faut se... par FranceInfo

L'article premier du projet de loi prévoit d'interdire de quitter le territoire les ressortissants français lorsqu'il existe des «raisons sérieuses» de penser qu'ils se rendent à l'étranger pour observer ou participer à des activités terroristes. L'article 3 qualifie de terroriste l'infraction qui consiste à diffuser les recettes de fabrication d'engins de destruction, de même que d'en détenir les ingrédients. 

Les articles 6 et 9 permettront eux de faire fermer, sur décision du juge des référés, les sites internet qui font ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brinon1 le lundi 15 sept 2014 à 17:36

    encore faut il que cette interdiction soit étendue aux pays limitrophes... quitter le territoire francais est tres facile et le restera.

  • rodde12 le lundi 15 sept 2014 à 17:09

    Comment peut on dans un pays libre interdire à des citoyens de quitter ce pays? Cela ne vous gène pas. Il ne fallait pas leur donner la nationalité Française, qu'ils ne demandaient pas et surtout ne pas accepter la double nationalité. A laquelle de leurs patries sont ils loyaux. La seule occurrence est de les déchoir de la nationalité Française s'ils ont fait quelque chose de mal. Sinon c'est nos principes qui sont nuls.

  • 2445joye le lundi 15 sept 2014 à 16:46

    Des "raisons sérieuses" ? Cette loi sera inapplicable! N'importe quel prétexte (pélerinage, visite à de la famille restée au pays) permettra de la contourner. Encore des lois fumeuses alors que les solutions de bon-sens sont présentées dans les posts ci-dessous.

  • patmart3 le lundi 15 sept 2014 à 15:32

    Encore tout à l'envers. Laissez les partir. Ne les laissez pas revenir. Déchéance de leur nationalité Française. On va récupérer du RSA, des allocations, et j'en passe. De plus on évitera de se faire pour.rir de l'intérieur. Mais bon, c'est déjà fait !!

  • M7093115 le lundi 15 sept 2014 à 14:49

    Dehors sans billet de retour.....

  • M4426670 le lundi 15 sept 2014 à 14:21

    C'est leur interdire le retour qui compte!!! Perte de la nationalité (et des droits connexes)! Ils sont décidement, très nuls dans ce "gouvernement"!!!! DEHORS!!!!

  • frk987 le lundi 15 sept 2014 à 14:12

    Au lieu d'interdire la sortie vaudrait mieux empêcher l'entrée....M. De la Palice n'eût mieux dit !!!!

  • M4484897 le lundi 15 sept 2014 à 13:17

    Pourquoi les empêcher de partir? Leur interdire le retour serait certainement plus efficace