Terrorisme : inquiétude sur les mineurs embrigadés

le
0
Comme l'a révélé le magistrat Marc Trévidic devant une commission d'enquête parlementaire, une demi-douzaine d'apprentis terroristes endoctrinés par internet ont été déférés ces six derniers mois à Paris.

Pour le juge antiterroriste, Marc Trévidic, «les services français détectent de plus en plus de «mineurs embrigadés par internet» où des sites mettent en scène des «djihadistes brandissant des kalachnikov».

«Le poids de ces images a été dilué dans toute la société, sans qu'il y ait besoin du prêche d'un imam dans une mosquée salafiste. Dans les six derniers mois, cinq ou six adolescents ont été déférés au pôle antiterroriste de la galerie Saint-Éloi. Je n'avais jamais vu cela auparavant...», a confié mardi le juge lançant devant les députés, un véritable cri d'alarme. Il était entendu par la commission d'enquête parlementaire sur le «suivi et le surveillance des mouvements radicaux armés». .

«Comment lutter contre cela?» s'est interrogé le ma...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant