Terrorisme : Hollande prêt au référendum sur la déchéance de nationalité

le , mis à jour à 10:32
16
Terrorisme : Hollande prêt au référendum sur la déchéance de nationalité
Terrorisme : Hollande prêt au référendum sur la déchéance de nationalité

On croyait que la déchéance de nationalité, mesure la plus décriée de la réforme constitutionnelle concoctée après les attentats, avait été écartée par le gouvernement. Elle est finalement maintenue. Quitte à faire hurler la gauche. Récit, côté coulisses, de cette folle journée.

Jamais Hollande n'a vacillé.  Si la presse et Christiane Taubira se sont emballées en annonçant le retrait de cette mesure, le président, en son for intérieur, ne l'a jamais envisagé. « Il n'a pas vacillé, ça prouve qu'il n'a pas la main tremblante », vante un vieux copain. Alors, pourquoi ce pataquès ? « Ce sont des conseillers qui ne savent rien qui ont parlé. Ils nous emm... ! » peste un ténor du PS. Lorsqu'il annonce cette disposition au congrès de Versailles, trois jours après les attentats, François Hollande est inondé d'appels de reproches. « Tu ne peux pas faire ça », supplient des élus, horrifiés. C'est à l'origine, il est vrai, une proposition du FN ! Mais il tient bon.

Loin des caméras, Bernard Cazeneuve entame un intense lobbying pour enterrer la mesure. Pour le ministre de l'Intérieur, elle ne dissuadera pas les terroristes. Un argument va faire fléchir le président : la gauche est vent debout. Anne Hidalgo, Jean-Christophe Cambadélis, Martine Aubry hurlent. « On me dit qu'il n'y a pas de majorité, je réfléchis. Mais je l'ai dit, donc je le fais », répète-t-il. Persuadé d'être dans le vrai. La preuve ? Au lendemain des régionales, il dîne avec les chefs de la majorité. « Quand on lui a dit que la droite était piégée, ses moustaches frisottaient », rigole un des convives.

Le triple strike de Valls.  Dans cette épreuve de force avec sa propre majorité, Hollande est soutenu par le Premier ministre et Ségolène Royal. « Si tu recules, tout ton discours de Versailles est frappé d'insincérité », lui répètent-ils. Lundi, la ministre de l'Ecologie l'appelle pour le prévenir qu'elle va ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 11 mois

    Et un referendum sur la déchéance de Hollande ????

  • fortunos il y a 11 mois

    On n’exporte pas un terroriste ! Que se passera-t-il si l’Algérie, les Etats-Unis nous adressent des déchus ? Allons-nous les accepter ? (...) En réalité, c’est faire beaucoup de bruit pour rien et risquer, vraiment, de fabriquer des apatrides», a affirmé Marc Trévidic au quotidien régional.

  • M940878 il y a 11 mois

    il aurait déjà du en faire un pour l'immigration

  • jyth01 il y a 11 mois

    Du vent permanent..en réalité le PS travaille pour le FN, pour la petite affaire familiale Le Pen, dont les "chefs" se bouffent entre eux. Certains servum pecum ne semblent pas l'avoir compris

  • M6882307 il y a 11 mois

    Il s'est piégé tout seul comme pour l'inversion de la courbe du chômage.

  • JODHY il y a 11 mois

    Pauvre France , géré par des clowns

  • M4896128 il y a 11 mois

    Mesure inefficace pour contrer les terroristes. Mais Moifuturprésident essaie, avec l'aide du FN, de se donner un vernis "démocratique". En fait, il manipule les Français et la meilleure décision, si on se respecte soi-même, c'est de boycotter ce référendum. Une opportunité supplémentaire de montrer à ce politicard égocentré que les Français en on marre des mensonges et manœuvres politiciennes.

  • kurki il y a 11 mois

    Incroyable : les medias ont complètement falsifié les positions antérieures de Valls et de Royal, qui étaient CONTRE cette déchéance !

  • frk987 il y a 11 mois

    Et un seul referendum unique : moi FH semble voir que je suis impopulaire, grand démocrate et défenseur des libertés : un seule question : je dois démissionner au premier janvier OUI ou NON, je ferais gagner ainsi 16 mois à la France si vous REPONDEZ massivement OUI je cesserai mes fonctions dès que Sarkozy sera élu.

  • frk987 il y a 11 mois

    Un referendum sur le scooter, un referendum sur l'immigration, un referendum sur la naturalisation, un referendum sur les socialos, un referendum sur Hollande, un referendum sur la dette, un referendum sur le chômage, un referendum sur la co....ie ineffable du PS....etc.......