Terrorisme : «Hollande peut réaffirmer son autorité»

le
2
INTERVIEW - Pour Christian Delporte, spécialiste de la communication politique, la lutte contre le terrorisme ne suffira toutefois pas à remettre complètement en selle le président, celui-ci étant aussi attendu dans le domaine économique.

LE FIGARO - François Hollande peut-il se remettre en selle grâce à la lutte contre le terrorisme?

Christian DELPORTE - Les menaces d'attentats terroristes sont toujours favorables à l'exécutif, quelque soit sa couleur. Car à ce moment-là, le pays se retrouve comme en situation de guerre. Une réaction d'union nationale se crée autour du président. On le voit aujourd'hui avec la droite qui, ne pouvant pas attaquer, se rallie à la position de fermeté du gouvernement. François Hollande peut donc en profiter pour réaffirmer son autorité, mais cela ne suffira pas. D'une part parce que l'unité autour de sa personne morale n'est pas forcément appelée à durer. D'autre part, à cause du front économique et social sur lequel les Français attendent des réponses.

Le président peut-il au contraire ressortir amoindri de cette affaire?

Il peut y perdre si sa politique antiterroriste ne se traduit pas par des résultats et que les attentats se multiplient. Et encore, il y a tou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 8 oct 2012 à 17:57

    Infecté par le sida de la "coallahboration", cette maladie auto-immune qui détruit toutes les défenses naturelles de la civilisation française, notre pays est devenu islamo-positif.Sa survie est désormais entre les seules mains des islamo-résistants, et il serait souhaitable que l'islam modéré de France, ou soit disant comme tel, se prenne sérieusement en main, pour faire BARRAGE aux extrémistes, avant que ça leurs pète aux fesses !!!...

  • M3493130 le lundi 8 oct 2012 à 17:08

    Le vers est dans le fruit! Pauvre France! Des hommes et des femmes ont averti des risques que notre laxisme nous ferait courir ...