Terrorisme : ce qu'a dit Mohamed Abrini au juge d'instruction

le
0
Terrorisme : ce qu'a dit Mohamed Abrini au juge d'instruction
Terrorisme : ce qu'a dit Mohamed Abrini au juge d'instruction

Il est l'homme au chapeau, le terroriste vu sur les vidéos de surveillance de l'aéroport de Zaventem aux côtés des kamikazes de Bruxelles. En garde à vue, pourtant, selon des procès-verbaux consultés par BFM TV, Mohamed Abrini a minimisé son rôle. S'il a reconnu être l'homme au chapeau, le terroriste présumé a nié être radicalisé et a affirmé ne jamais être allé en Syrie. « Je ne ferai pas de mal à une mouche », a-t-il dit. L'homme décrit Najim Lachraoui et les frères Bakraoui comme les véritables organisateurs des attaques, et affirme ne s'être mêlé à eux que pour se cacher.

À l'aéroport de Zaventem, Mohamed Abrini affirme avoir fui après les deux premières explosions et avoir laissé sa veste dans une poubelle. Aurait-il, comme Salah Abdeslam à Paris, renoncé au dernier moment à mourir en kamikaze ? Mohamed Abrini, toujours selon BFM TV, reconnaît avoir passé une partie de sa cavale aux côtés de Salah Abdeslam, avec lequel il avait été vu pour la dernière fois le 11 novembre, deux jours avant les attaques de Paris, dans une station-service.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant