Terres agricoles cédées aux Chinois : «On vend notre pays par petits morceaux !»

le
6
Terres agricoles cédées aux Chinois : «On vend notre pays par petits morceaux !»
Terres agricoles cédées aux Chinois : «On vend notre pays par petits morceaux !»

Le maire de Châtillon-sur-Indre, Michel Hétroy (DVD), s'alarme du rachat de terres de sa commune par le groupe China Hongyang.

 

Qu'est-ce que cette transaction vous inspire ?

MICHEL HÉTROY. C'est peu plaisant de voir ainsi un bout de la commune que j'aime passer aux mains de ce fonds d'investissement. Celui-ci n'est pas passé par les circuits classiques du monde agricole, et je doute que ce rachat soit uniquement un placement financier. A terme, nous pouvons légitimement nous interroger sur la stratégie des Chinois — qui eux manquent de terres — visant à cultiver des céréales en France.

 

Que voulez-vous dire ?

Est-ce qu'à terme, dans quelques années, faute de terres, les Français ne vont pas être obligés d'importer des céréales plus chères que s'ils les cultivaient en France ? On est en train de vendre notre pays par petits morceaux. Je le déplore.

 

Depuis des lustres, le Berry connaît des propriétaires étrangers. En quoi l'arrivée des Chinois change la donne ?

Effectivement. Dans le Berry, ces immigrations sont anciennes. Mais, historiquement, ces propriétaires européens arrivaient, cultivaient, s'installaient sur leurs terres dont les récoltes étaient vendues en France. Ils se sont intégrés à la vie locale et voulaient vivre ici. Les Chinois ne s'installent pas sur place. Ils ne font qu'utiliser nos terres sans créer aucun emploi. C'est très différent. La terre, c'est tout un symbole. Un morceau de notre patrimoine. Comme certains hôtels ou monuments français. Comment réagirions-nous si nous apprenions que le château de Versailles était racheté par des Chinois ?

 

EN SAVOIR PLUS

> Le fait du jour. Agriculture : pourquoi les Chinois achètent nos champs

> Le reportage. Terres agricoles : « Les Chinois achètent à un prix bien meilleur »

> L'éclairage. La Chine exploite 10 millions d'hectares de terres agricoles hors de ses frontières

> Les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • loco93 il y a 7 mois

    domin288: meme si vos affirmations son contestables, je tiens à vous rappeler que 1789, c'était au 18é siécle non? mais pour votre gouverne, le Vietnam, la Corée, la Mongolie et le Tibet possédent aujourd'hui leur propre autonomie et que le peuplement chinois de ces pays reste trés limité. En revanche, on ne peut pas dire de meme effectivement de l'Amérique du Nord, où sont donc passer les Amérindiens?

  • loco93 il y a 7 mois

    domin288:'L'indigénat', une loi bien plus liberticide appliquée dans les pays colonisés, est une conception qui vient bien de nous nous non? 100% copyright!

  • domin288 il y a 7 mois

    Le Vietnam et la Corée, + la Mongolie et le Tibet furent des colonies chinoises bien avant le 19è siècle.

  • domin288 il y a 7 mois

    Loco93, je vous signale que beaucoup d'américains sont d'anciens français et sans doute de proche cousins. Quand à l'Empire du milieu, ça plus grande extension date de Koubilaï Khan et la notion de colonie existe depuis très longtemps en Chine, sans doute encore une notion que nous avons importé avec Marco Polo.

  • loco93 il y a 7 mois

    @cmoi42: vous avez la mémoire courte? la chine fut quant à elle, semi-colonisée par notamment la France au 19é siècle; c'était beaucoup plus violent et sanglant! ceci dit, tremblez! les aliens jaunes débarquent! n'est ce pas? mais soyez rassuré, la NSA nous espionnent pour garantir notre sécurité et sauver le monde! c'est beau la propagande non?

  • cmoi42 il y a 7 mois

    Les craintes exprimées par m. Michel Hétroy ne sont malheureusement pas sans fondement. La france colonie chinoise au même titre que l'Afrique ?