Terraillon s'offre une deuxième jeunesse

le
0
Le spécialiste français du pesage se relance avec une gamme de balances colorées et coachées.

Hasard du calendrier. C'est en plein nouveau rebondissement de l'affaire Tapie que Terraillon, «la belle endormie» du petit électroménager français, choisit de faire son retour. En fait, cela fait plus d'une décennie que la marque a tourné la page Bernard Tapie, après avoir été rachetée par Fooktin, un groupe familial de Hongkong.

«Le siège social de Terraillon, la recherche et le développement, le design... sont en France», insiste Didier Bollé, le PDG de Terraillon, qui vient de dévoiler une nouvelle gamme de pèse-personnes «Pop». Tout en couleurs, ils symbolisent le tournant stratégique du groupe. «Le contenu et les services que nous associons à nos produits vont devenir aussi importants, si ce n'est plus que les produits eux-mêmes, pour créer des liens avec nos clients, générer du chiffre d'affaires et des revenus», explique Didier Bollé. Terraillon a pr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant