Tensions sur le Brent, malgré une demande atone

le
0

Après une hausse continue depuis mi-juin, les cours du Brent sur l'ICE Europe sont remontés à un plus haut niveau depuis trois mois, à 114 dollars le baril, même si la situation macroéconomique est plutôt baissière. Ralentissement désormais incontesté de la croissance économique mondiale, affaiblissement des exportations chinoises, prévisions de récession dans la zone euro en 2013... L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a dans ce contexte une nouvelle fois revu à la baisse, le 10 août, ses prévisions de demande mondiale de pétrole en 2012 et 2013.

Selon Bank of America Merrill Lynch, ce paradoxe s'explique par une tension sur le marché physique. De fait, le marché du Brent est actuellement en « backwardation » - c'est-à-dire que les contrats d'échéance lointaine sont moins chers que ceux d'échéance proche ou que les achats spot. Surtout, l'écart s'est fortement accru ces derniers mois. Ce 13 août, il dépasse les 3 dollars par baril entre le contrat septembre et le contrat décembre, un niveau inédit depuis octobre dernier.

Ce type de phénomène, sur un marché de matière première, traduit une pression sur les stocks. De fait, selon les analystes de la banque américaine, les stocks de brut et de produits pétroliers sont exceptionnellement bas dans les pays de l'OCDE. Ils continuent de décliner, en raison notamment de la faiblesse de l'offre en provenance de la mer du Nord. Outre une baisse structurelle, depuis une dizaine d'années, de la production pétrolière à cause de réserves déclinantes,  des grèves en Norvège ont encore ralenti la cadence au début de l'été, tandis que des opérations de maintenance mettront un nouveau coup de frein à la production au mois de septembre.

La chute de la production iranienne (selon l'AIE, elle est désormais tombée à son plus bas niveau depuis les années 1980) accentue encore la tendance. A court terme, la progression de l'offre en Libye, en Irak et en Arabie Saoudite ne suffit pas à compenser ces pertes et à regonfler les stocks.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant