Tensions navales entre la Chine et le Japon

le
0
INFOGRAPHIE - De nouvelles man?uvres chinoises autour d'îles disputées coïncident avec le lancement d'un destroyer japonais.

Les gardes côtes chinois resserrent l'étau sur l'archipel disputé des Diaoyu, contrôlé par l'administration nippone sous le nom de Senkaku. Quatre navires gouvernementaux ont pénétré dans les eaux territoriales pendant plus de 27 heures, leur plus longue rotation à ce jour, déclenchant la colère du Japon. Tokyo a convoqué jeudi l'ambassadeur chinois, mais ses protestations ont été platement refusées. Une nouvelle escalade des tensions qui s'exacerbent depuis la nationalisation des îles de la discorde par le gouvernement nippon, en septembre 2012.

Mardi, le lancement du destroyer Izumo, le plus gros navire de guerre produit par le Japon depuis la Seconde Guerre mondiale, a encore accentué la méfiance entre les deux puissances d'Asie du Nord-Est. Pékin a réservé un accueil glacial au mastodonte d'acier de 248 mètres, y voyan...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant