Tensions nationalistes en Inde

le
0
Le leader radical Raj Thackeray a réuni 50.000 personnes mardi à Bombay pour dénoncer l'afflux d'immigrés du Bangladesh.

Les violences redoutées mardi à Bombay n'ont pas eu lieu. La manifestation organisée par le parti nationaliste MNS a certes provoqué de nombreuses tensions dans la capitale économique de l'Inde, mais aucun incident majeur ne s'est produit.

Réunies au c½ur de Bombay, à Azad Maidan, 50.000 personnes ont écouté leur vindicatif leader, Raj Thackeray, s'en prendre au ministre de l'Intérieur R. R. Patil, et aux autorités locales. À plusieurs reprises, il a harangué la foule, un passeport bangladais à la main, pour dénoncer l'afflux d'immigrés qui, selon lui, menace l'équilibre du pays, ainsi que les récentes manifestations promusulmanes émaillées de violences. Le public, largement masculin, a scandé, des heures durant, des slogans hostiles aux musulmans.

«Des milliers de policiers sont présents aujourd'hui parce que les autorités veulent nous empêcher de manifester. En revanche, les groupes musulmans peuvent manifester quand ils le souhaitent»,réagissait Vika

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant