Tensions: Hollande et Barroso veulent passer à autre chose

le
0
Alors que le président jouait l'apaisement vendredi à Bruxelles, la ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq, a toutefois envoyé une nouvelle salve, estimant que le président de la Commission européenne n'avait «rien fait de son mandat».

Il est temps de passer à autre chose, a laissé entendre François Hollande, vendredi à la fin du sommet européen de Bruxelles. «Je travaille avec les institutions communautaires, celles qui ont été choisies par les États, les gouvernements et le Parlement européen et je les respecte parce que ce sont des institutions légitimes», a souligné le président, voulant ainsi faire cesser les virulentes passes d'armes entre la classe politique française et le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Décevant ceux qui s'attendaient à un affrontement direct avec ce dernier, François Hollande avait semblé vouloir enterrer la hache de guerre dès son arrivée à Bruxelles jeudi, «saluant» le travail de la Commissi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant