Tensions entre les deux Corée : Pyongyang a expulsé tous les Sud-Coréens de Kaesong

le , mis à jour à 16:20
0
Tensions entre les deux Corée : Pyongyang a expulsé tous les Sud-Coréens de Kaesong
Tensions entre les deux Corée : Pyongyang a expulsé tous les Sud-Coréens de Kaesong

Washington et ses alliés asiatiques ont riposté aux programmes balistique et nucléaire nord-coréens en visant les finances du régime de Pyongyang. Jeudi matin, des centaines de camions sud-coréens ont passé la frontière avec le Nord pour aller récupérer équipements et biens produits sur le complexe industriel intercoréen de Kaesong, que Séoul a unilatéralement décidé de fermer. Face à ces nouvelles sanctions, Pyongyang ordonne aux Sud-Coréens de quitter immédiatement la zone de Kaesong.

Les tensions dans la région font suite à plusieurs provocations nord-coréennes. Après avoir procédé le 6 janvier à son quatrième essai nucléaire, la Corée du Nord a ainsi tiré dimanche une fusée, en violation de plusieurs résolutions de l'ONU.

VIDEO. La Corée du Nord annonce le succès du tir de fusée (le 7 février 2016)

Pyongyang expulse les Sud-Coréens de Kaesong. La Corée du Nord a ordonné jeudi à tous les Sud-Coréens de quitter immédiatement cette zone industrielle et annoncé la saisie de tous les avoirs sud-coréens qui s'y trouvent. Cette annonce de la Commission pour la réunification pacifique de la Corée, qui s'occupe des questions intercoréennes, fait suite à la décision unilatérale de Séoul de fermer la zone. 

Dans un communiqué publié par l'agence officielle nord-coréenne KCNA, la Commission annonce qu'elle ferme Kaesong, déclarée zone militaire. Toutes les communications militaires avec la Corée du Sud sont rompues, ajoute le communiqué, sans précision de durée, y compris via le village frontalier de Panmunjom, principal canal de communication entre les deux Etats rivaux. «Les forces ennemies sud-coréennes vont faire l'expérience du prix élevé et douloureux qu'elles doivent payer pour avoir fermé le complexe industriel de Kaesong"»

Les 280 ressortissants sud-coréens présents à Kaesong au moment de l'ordre d'expulsion ont franchi la frontière, munis seulement de leurs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant