Tensions entre la Russie et le Nigeria sur fond d'aluminium

le
0

Suite à la décision de la Cour Suprême du Nigeria d'annuler la vente de l'usine d'aluminium Alscon à Rusal, les autorités russes protestent. Le Ministère des affaires étrangères russe a invité, le 12 juillet, les autorités nigérianes à « prendre les mesures nécessaires pour prévenir un préjudice éventuel aux relations entre les deux pays ».

En 2007, la fonderie d'aluminium du Nigeria, Alscon, avait été privatisée et 85% de ses parts furent attribuées à Rusal le géant russe de l'aluminium, le reste est conservé par le gouvernement local. La justice nigériane estime que la vente d'Alscon est illégale puisque la compagnie américaine BFI Group avait, à l'époque, proposé 410 millions de dollars, le double de l'offre de Rusal, pour acheter la fonderie. Rusal a précisé que les charges doivent être portées contre le Bureau de l'Entreprise Publique au Nigeria qui lui avait donné le feu vert pour l'acquisition d'Alscon.

La capacité annuelle d'Alscon est de 120.000 tonnes, mais en 2011la production a été perturbée par des coupures d'électricité et n'a pas dépassé 15.000 tonnes.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant