Tensions entre Israël et la Syrie au Golan et au Liban

le
0
L'armée israélienne a ouvert le feu sur une foule de manifestants en provenance de Syrie qui a réussi à pénétrer sur le plateau du Golan, territoire annexé en 1981. Israël accuse le pouvoir syrien.

Au moins quatre personnes ont été tués dimanche par l'armée israélienne alors qu'une foule de manifestants en provenance de Syrie a réussi à pénétrer sur le plateau du Golan, territoire annexé par Israël en 1981.

«C'est un acte très grave et violent qui menace la sécurité des habitants d'Israël et qui viole son territoire», a déclaré une porte-parole de l'armée israélienne. «Des milliers de manifestants du côté syrien ont attaqué notamment avec des pierres nos soldats de l'autre côté et des dizaines d'entre eux ont pénétré en Israël», a-t-elle précisé, ajoutant que les forces israéliennes avaient effectué des «tirs de semonce».

Par ailleurs, à la frontière entre le Liban et Israël, six personnes ont été tuées et 71 blessées par des tirs israéliens ce dimanche à la frontière entre le Liban et l'Etat hébreu au moment où des réfugiés palestiniens manifestaient du côté libanais pour commémorer la Nakba, selon une source médicale. Des

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant