Tensions diplomatiques après l'escale forcée de Morales à Vienne

le
3
EVO MORALES A QUITTÉ VIENNE
EVO MORALES A QUITTÉ VIENNE

par Angelika Gruber et Emma Farge

VIENNE/GENEVE (Reuters) - La Bolivie a accusé mercredi les Etats-Unis d'avoir tenté de "kidnapper" son président Evo Morales, dont l'avion a été contraint à une escale imprévue à Vienne après une soudaine interdiction de survol décrétée par la France et le Portugal à la suite de rumeurs selon lesquelles Edward Snowden se trouvait à bord.

L'initiative française et portugaise a suscité la colère en Amérique du Sud.

Selon l'ambassadeur de Bolivie aux Nations unies Sacha Llorenti Ortiz, les autorités autrichiennes ont fouillé l'avion à la demande des Etats-Unis, où l'informaticien à l'origine des révélations sur les programmes de surveillance américains est recherché pour espionnage.

La Bolivie a dénoncé une agression et une violation du droit international, ce à quoi la Maison blanche a refusé de réagir.

"Il est question du kidnapping du président lors d'un voyage officiel après un sommet officiel", a souligné Sacha Llorenti Ortiz, s'adressant à la presse à Genève.

"Il ne fait aucun doute qu'il s'agissait d'un ordre de la Maison blanche (...) En aucun cas, un avion diplomatique avec un président à bord ne peut être rerouté et contraint d'atterrir dans un pays tiers", s'est-il indigné, ajoutant que La Paz allait protester auprès des Nations unies.

L'avion présidentiel à bord duquel Evo Morales, de retour d'une conférence à Moscou, regagnait la Bolivie est resté bloqué plusieurs heures à Vienne. La France et le Portugal avaient brutalement fermé leur espace aérien la veille au soir en raison des soupçons concernant la présence à bord de l'ancien consultant de la National Security Agency (NSA).

Selon le vice-chancelier autrichien Michael Spindelegger, le président bolivien a accepté l'inspection de l'avion, qui a confirmé l'absence de passager clandestin. L'appareil a pu redécoller vers midi puis a pris la direction de la Bolivie après une escale aux Canaries.

LA FRANCE LAISSE FINALEMENT PASSER L'AVION

L'ambassadeur de Bolivie auprès de l'Onu a souligné que la colère de son pays n'était pas tant dirigée contre l'Autriche que contre les Etats-Unis et les pays ayant prononcé des interdictions de survol.

"Il n'y a aucun problème avec l'Autriche. Au contraire, nous lui sommes reconnaissants car nous avons pu y atterrir", a-t-il dit.

L'Union des nations sud-américaines (Unasur) a exigé une explication de la part de la France et du Portugal à ces "actes inamicaux et injustifiables".

A Berlin, le président François Hollande a défendu la décision de la France: "Dès lors que j'ai su que c'était l'avion du président bolivien, j'ai donné immédiatement l'autorisation de survol du territoire."

Edward Snowden, recherché par Washington, a demandé l'asile à une vingtaine de pays, dont la Bolivie, mais toutes les portes semblent se refermer devant lui.

Coincé depuis le 23 juin dans la zone de transit de l'aéroport Cheremetievo à Moscou, où il est arrivé en provenance de Hong Kong, ce jeune homme de 30 ans qui travaillait auparavant à Hawaï se retrouve piégé dans des limbes juridiques.

Ses révélations sur les activités des services de renseignement américains, qui auraient espionné l'Union européenne et plusieurs de ses Etats membres, ont tendu les relations transatlantiques alors que l'UE et les Etats-Unis doivent entamer le 8 juillet des négociations commerciales.

Le président bolivien s'est dit prêt à examiner la demande d'asile d'Edward Snowden, mais la marge de manoeuvre de l'informaticien s'est considérablement réduite lorsque les Etats-Unis ont invalidé son passeport.

Jean-Philippe Lefief et Bertrand Boucey pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le jeudi 4 juil 2013 à 00:27

    Hollandum Diabolicum est un Râté..

  • jim030 le mercredi 3 juil 2013 à 12:47

    montre bien la france et UK partage renseignement avec US. les deutch doit se mefier avec ce genre de faux Q.

  • caogan77 le mercredi 3 juil 2013 à 11:44

    brillant le presimou !