Tensions à l'AFP sur fond de déménagement

le
0
Son nouveau PDG, Emmanuel Hoog, a mis sa démission dans la balance pour obtenir le vote de ses salariés. Celui-ci devrait avoir lieu lundi.

Avis de grand vent à l'Agence France-Presse (AFP). La troisième agence mondiale est secouée par une crise interne liée au déménagement d'environ 300 des 1200 salariés hors du siège historique de l'agence, place de la Bourse, pour s'installer de l'autre côté de la place. Ce déménagement est en projet depuis plus d'un an.

Après l'avis du comité d'entreprise de l'AFP rendu en juin, c'est au tour du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de se prononcer. Or, il semble que celui-ci traîne des pieds, une consultation interne a même été lancée ces derniers jours auprès des journalistes. La goutte d'eau pour le nouveau PDG de l'AFP, Emmanuel Hoog. Excédé de voir ce projet de déménagement remis en cause, il adresse mercredi un mail à l'ensemble de ses collaborateurs où il met sa démission dans la balance. Du jamais-vu à l'AFP. «Je ne suis ni un comploteur ni un menteur» , écrit-il. «Je ne joue pas, je suis un homme de respect... L

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant