Tension au Mozambique après des révélations sur un prêt secret

le
1
    MAPUTO, 28 avril (Reuters) - Les forces de l'ordre 
mozambicaines ont pris position jeudi dans les rues de Maputo, 
des appels à manifester ayant été lancés sur les réseaux sociaux 
après les révélations sur un prêt secret contracté par le 
gouvernement qui pourrait remettre en cause l'aide 
internationale.  
    "Nous ne tolérerons aucun comportement susceptible de nuire 
à la sécurité et à l'ordre publics", avertit la police dans un 
communiqué diffusé mercredi.  
    Le Fonds monétaire international (FMI) a fait savoir samedi 
que le gouvernement mozambicain avait reconnu l'existence de ce 
prêt secret d'un milliard de dollars. Le Fonds a annoncé dans la 
foulée la suspension de son aide.  
    La Banque mondiale et la Grande-Bretagne lui ont emboîté le 
pas jeudi, parlant d'un "grave abus de confiance".  
    La suspension des ces aides a provoqué une chute brutale de 
la monnaie nationale, le metical, ce qui risque de creuser un 
déficit public déjà béant et de remettre en cause les projets de 
développement de vastes gisements pétroliers en mer.   
 
 (Ed Cropley et Joe Brock, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 7 mois

    C'est un peu confus.