Tennis - WTA : Sharapova remontée contre l'ITF

le
0
Tennis - WTA : Sharapova remontée contre l'ITF
Tennis - WTA : Sharapova remontée contre l'ITF

Après avoir vu la TAS réduire sa suspension de 24 à 15 mois, Maria Sharapova a assuré que la Fédération Internationale de tennis a voulu faire de son cas un exemple.

Si Maria Sharapova reste suspendue jusqu’en avril prochain, la Russe a vu le Tribunal Arbitral du Sport réduire sa sanction de neuf mois. Initialement suspendue pour deux ans par le Tribunal de l’ITF, le TAS l’a réduite à quinze mois mais a reconnu que la Russe avait une part de responsabilité dans son contrôle positif lors du dernier Open d’Australie. Peu après l’annonce de la décision du TAS, Maria Sharapova s’est longuement confiée à Charlie Rose pour la chaîne publique américaine PBS. Un entretien où elle se montre très véhémente à l’encontre de l’ITF. « Je n'ai jamais voulu le croire mais je commence à penser que [la Fédération internationale a] voulu faire un exemple. », assure la Russe dans cet entretien.

Un « désaveu » pour l’ITF selon Sharapova

Une première charge qui a été suivie par une deuxième salve de la part de Maria Sharapova, qui assure que la réduction de sa sanction est « un désaveu » pour la Fédération Internationale de tennis dans cette affaire. « L'ITF m'a infligé une suspension de 24 mois mais elle voulait initialement me suspendre quatre ans », rappelle Maria Sharapova, qui ne pourra néanmoins pas reprendre avant la fin du mois d’avril prochain pour ce contrôle positif au meldonium, que Maria Sharapova se refuse à voir comme un produit dopant. « C'est un médicament tellement couramment utilisé en Russie et dans d'autres pays d'Europe de l'Est, il est sur la liste des médicaments essentiels comme l'ibuprofène, assure la Russe. On le prend comme une aspirine en Russie. Des millions de personnes en prennent en Russie, mes grands-parents aussi ! » Reste que, désormais, Maria Sharapova sait qu’elle ne doit plus consommer ce médicament si elle veut revenir sur le circuit...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant