Tennis - Wimbledon : le patron, c'est bien Djokovic

le , mis à jour le
0
Djokovic a de nouveau été meilleur que Federer en finale à Wimbledon.
Djokovic a de nouveau été meilleur que Federer en finale à Wimbledon.

Novak Djokovic reste intouchable tout en haut de la hiérarchie mondiale du tennis. Le Serbe a remporté ce dimanche son 3e titre à Wimbledon, le 2e d'affilée après sa victoire en 2 heures et 56 minutes, et 4 sets sur Roger Federer (7-6 [1], 6-7 [10], 6-4, 6-3). Ce succès lui permet de rejoindre au palmarès du tournoi de légendes telles que John Newcombe ou son actuel entraîneur Boris Becker, vainqueurs eux aussi à trois reprises. Dans un remake de la finale de 2014, Djokovic a su maîtriser les événements et principalement son adversaire pour glaner son 54e tournoi sur le circuit, et surtout son 9e titre en grand chelem.

Federer en surrégime

Dès le début du match, Federer s'était montré fidèle à son plan de jeu avec une attitude offensive. Plus entreprenant, c'est le premier à prendre le service adverse à 3-2 après 8 points inscrits d'affilée (4-2). Ce break a le mérite de réveiller Djokovic, jusqu'ici un peu attentiste. Le Serbe réplique de la meilleure des façons avec un débreak dans la foulée et recolle à 4-4 après un jeu de service rondement mené. Les deux joueurs ne montrent que très peu de faiblesses et tiennent leurs mises en jeu jusqu'à la fin du set, même si Federer est un peu plus coriace sur le service adverse (35 % de points gagnés en retour, contre 32 % pour Djokovic). La cadence est de plus en plus infernale et le numéro un mondial a le dessus quand les échanges se prolongent. À 5-6, Djokovic est en danger...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant