Tennis - Wimbledon : Djokovic-Gasquet en direct dès 14 heures !

le
0
Comme en 2007 lors de sa première demi-finale à Wimbeldon, Richard Gasquet s'attaque à une montagne. Il y a huit ans, Roger Federer, septuplue vainqueur du tournoi, se dressait devant lui. Cette année, c'est le numéro 1 mondial et tenant du titre Novak Djokovic.
Comme en 2007 lors de sa première demi-finale à Wimbeldon, Richard Gasquet s'attaque à une montagne. Il y a huit ans, Roger Federer, septuplue vainqueur du tournoi, se dressait devant lui. Cette année, c'est le numéro 1 mondial et tenant du titre Novak Djokovic.

Le petit prince du tennis français défie le roi du monde ! Richard Gasquet dispute donc sur le gazon londonien, qui lui réussit, la troisième demi-finale de sa carrière dans un tournoi du grand chelem (2007 à Wimbledon et 2013 à l'US Open). Mais c'est ni plus ni moins que le numéro un mondial et tenant du titre, Novak Djokovic, qui se dresse devant lui. Pour rallier une première finale dans un majeur, il le sait : il faudra flirter avec l'impossible.

Le rapport de force peut sembler pour le moins déséquilibré. Djokovic, c'est 53 titres en simple ? dont 8 titres du grand chelem ?, une Coupe Davis et une place de numéro 1 mondial occupée presque en continu depuis 2011 (Federer et Nadal la lui ont chipée trois mois en 2012 et neuf mois en 2013-2014). Le Serbe est un habitué des demi-finales en majeur, puisqu'il y a accédé à 19 reprises sur les 20 derniers tournois du grand chelem qu'il a disputés. Vendredi face à Gasquet, le "Djoker" visera donc sa quatrième finale sur le gazon de Wimbledon. Et depuis le début de la quinzaine, il n'a connu qu'un seul réel moment de pression, en huitième de finale contre Kevin Anderson. Mené deux sets à zéro par le Sud-Africain, il avait trouvé les ressources pour l'emporter en cinq manches (6-7, 6-7, 6-1, 6-4, 7-5) dans une rencontre disputée sur deux jours. Ses autres adversaires, notamment Marin Cilic en quart de finale, ne sont  jamais parvenus à le mettre véritablement en danger.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant